Un web-docu offre une approche plus engageante des contenus corporate.

Ce web-docu corporate raconte trois années d’actions philanthropiques de la fondation «Suez Environnement Eau pour tous». Son action est présentée au travers de 5 projets sur le terrain.

Le contenu mélange vidéos, photos et textes explicatifs du contexte local.

La fondation reste discrète avec un onglet dédié et son logo (affiché en permanence).

Ces films sont des témoignages de l’engagement des équipes sur le terrain. L’esthétisme des images vidéos importent moins que la véracité et l’intensité émotionnelle. Sur la mise en valeur de la parole, les images vidéo aurait pu être meilleures et plus naturelles.

ll y a un surcoût à envoyer sur place un caméraman plus expérimenté, plus longtemps. Mais la qualité de la réalisation vidéo est nécessaire pour espérer émerger dans le flux des sollicitations visuelles du web.

Par contre, les photos sont belles et les projets présentés sont intéressants.

Lien pour voir ce web-documentaire corporate.

Le web-docu est un format de narration pertinent pour la communication Corporate.

Ce format offre de l’interactivité et une forme de personnalisation qui font partie des codes du nouveau contexte on-line. Il convient à des sujets complexes ou multiples que l’on ne peut pas résumer facilement.

Un bon support pour montrer les coulisses d’un métier, d’un événement, les différentes facettes d’un enjeu industriel, ….

Au-delà de l’intérêt du sujet en lui-même, c’est la qualité des contenus et leur richesse éditoriale qui retiendront, ou non, le visiteur (par définition peu disponible en BtoB … quoique !).

La facilité de navigation est un pré-requis de la réussite d’un web-documentaire corporate. J’ai apprécié la simplicité de navigation de celui-ci.

L’entrée dans les contenus se fait clairement soit par les vidéos, soit par une carte géographique interactive.

Même si je n’ai pas vu du premier coup les onglets latéraux sur les outils de partage à droite et les photos à gauche.

Une réalisation de la société What’s up.

+ Philippe Sauty (edit)

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.