La production de ce film institutionnel a été commandée par La Poste pour adresser ses vœux 2012.

Cette vidéo est devenue une invitation à (re)découvrir La Poste.

Ce film institutionnel retrace l’évolution, depuis 10 ans, des services que le Groupe apporte au Grand public.

Il s’agissait donc de raconter l’histoire récente de la Poste et de le faire avec légèreté.

Mais le risque dans ce genre de projet est de vouloir trop dire de choses à la fois. Le travail éditorial a donc consisté à extraire les points-clés et à trouver un fil conducteur à cette histoire.

C’est l’approche symbolique qui a été retenue, avec un tournage en plateau et des comédiens représentants un panel de client. Un choix qui donne plus de liberté et de force pour raconter une histoire et mettre en avant tel ou tel point.

Raconter une histoire avec légèreté et trouver un point d’entrée commun

Ce film corporate est articulé autour du concept de la fenêtre qui fait le lien entre les sujets. Des fenêtres symboliques dessinées en simple contour bleu. Des représentations qui sont le point de départ aux différents besoins des publics du groupe. Les services de La Poste sont présentés comme des réponses adaptées à des besoins ou à des envies.

Les petites histoires que raconte ce film sont illustrées par de nombreuses idées visuelles. Les images sont belles avec un jeu de flou/net très approprié. Le montage bien rythmé est au service de la narration. On saute facilement d’une situation à l’autre.

Le ton du commentaire est chaleureux et inspire la proximité. Le mixage de la bande son est soigné. Bref, un travail de qualité. La séquence finale, réalisée en effets spéciaux, nous suggère que nous allons vers un monde meilleur. Une image en forme de voeux

La réalisation du film réussit à donner une légèreté et une modernité à ce contenu institutionnel pas très « funky » au départ.

La réalisation de ce film institutionnel est de Rafael Ferre-Sentis pour la Sté de production Tulipes & Cie.

 

Si vous avez apprécié cet article, alors recommandez-le (Google +, Twitter, …). Cela m’encouragera à poursuivre cette veille.

+ Philippe Sauty

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.