Une approche ludique et originale pour ce film qui présente le nouveau programme d’entreprise (intitulé « Connect ») de Schneider Electric. Il définit les priorités stratégiques pour les trois prochaines années. Dans ce film d’entreprise, le groupe remet en perspective les 10 dernières années de son développement et ses précédents programmes.

La participation des enfants autour du procédé de livre animé est symbolique tout en apportant de la légèreté aux messages institutionnels. Cette présence des enfants dans le film renforce l’idée d’un engagement social envers les jeunes générations. Cela répond à une véritable recherche de sens du public et des salariés des grandes entreprises un peu déboussolés en cette période de crises économique et écologique.

Un film d’entreprise destiné à la communication interne et externe

La parole est portée par des collaborateurs du groupe Schneider Electric, ce qui facilite l’adhésion des cibles. C’est leur attitude « non jouée » qui les rend plus humains, plus sympathiques et donc plus proche de nous. J’aime bien le fait (symbolique) qu’ils tirent sur les leviers provoquant les animations papiers.

Les collaborateurs souhaitent se retrouver dans les valeurs et les engagements de leur entreprise et du collectif qu’il représente. A l’heure où une partie des collaborateurs fait des commentaires sur leur entreprise dans les réseaux sociaux, la communication corporate devient un outil de plus en plus essentiel vis à vis de l’interne.

Un concept vidéo différenciateur pour la mise en forme de ce film d’entreprise

Les illustrations graphiques en papier sont réussies et l’intégration, dans le livre, des salariés filmés fonctionne très bien pour maintenir l’attention. Le choix du procédé des papiers découpés, ainsi que le mélange vidéos, animations, illustrations rendent vivant des contenus institutionnels, à priori pas très « funky ».

Ce choix symbolise surtout la notion du développement durable, si importante pour l’acteur mondial de la gestion d’énergie qu’est devenu Schneider Electric.

En résumé, ce type de mise en forme vidéo est bien adapté à la production de films d’entreprises qui revisitent leurs faits marquants, leurs objectifs, leurs résultats ou leurs engagements.

Un film d’entreprise de Goodideas réalisée par Guillaume Cosson.

Autres articles sur le sujet de la mobilisation des collaborateurs autour du projet d’entreprise :

+ Philippe Sauty

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.